Consultation sur la révision
des services éducatifs au secondaire

La CSDM révise actuellement l’offre de services éducatifs au secondaire.
En phase 1, nous consultons les citoyens sur les grandes
orientations qui devraient guider cette révision.

Pourquoi une révision ?

Inscrire votre code postal pour débuter la consultation.

Pour quelles raisons

réviser l’offre de services éducatifs au secondaire?

Offre de services
analysée par zones

Pour analyser l’offre de services éducatifs actuelle et l’équité de sa distribution, la CSDM a tenté d’établir des zones de fréquentation scolaires selon :

  • la répartition des écoles secondaires
  • le lieu de résidence des élèves.

En partant du principe qu’une offre de service révisée tenterait de minimiser le plus possible les besoins de déplacement des élèves, 4 zones de fréquentation scolaires ont été définies à partir des facilités de transport en commun offertes sur l’Île, notamment les lignes de métro. L’offre de service révisée tentera d’améliorer la distribution des services éducatifs à l’intérieur et entre ces 4 zones.

Plusieurs écoles offrent le programme international dans la zone sud et ouest.
Dans la même zone, il n’y a aucun programme de sports, d’arts visuels ou d’arts de la scène.

Distribution inégale
des programmes

Au fil des ans, plusieurs projets particuliers de formation (PPF) ont démarré à partir d’initiatives individuelles des écoles de la CSDM sans qu’il y ait analyse de l’impact sur l’équité de l’ensemble de l’offre de services. Résultat : on retrouve maintenant un déséquilibre dans la répartition des PPF sur le territoire.
68% des élèves qui fréquentent l’école FACE habitent à l’extérieur de la zone.
78% des élèves qui fréquentent l’Académie de Roberval habitent à l’extérieur de la zone.

Déplacements
importants d'élèves

Les PPF les plus populaires sont souvent concentrés dans certains territoires. Résultat : des déplacements importants d’élèves de toute l’Île vers les écoles qui les offrent.
L’école dédiée aux arts dramatiques Robert-Gravel accueille très peu d’élèves HDAA.
L’école Pierre-Dupuy accueille une proportion d’élèves HDAA supérieure à la moyenne CSDM.

Création d'enclaves

Ces déplacements de populations étudiantes sont souvent associés au processus de sélection pour accéder à plusieurs PPF. Résultat : la formation d’enclaves de favorisation/défavorisation, ainsi que la diminution de la mixité des différents milieux scolaires.

La phase 1 de la consultation

Pour mieux répondre au sondage de la Phase 1, consultez d’abord la carte interactive qui illustre la répartition des programmes entre les zones de la CSDM. Vous noterez également le portrait qui vous est présenté de la réussite et de la fréquentation de chaque école.

Voir la carte

Les étapes de la consultation citoyenne

-1-

Consultation
sur les grandes
orientations

-2-

Consultation
sur les scénarios
proposés

-3-

Implantation
progressive de la révision
des services